Publications récentes des membres |

Pierre Monnet (éd.)
Bochum, Verlag Dr. Dieter Winkler, ,  170 p.
: 29€75

Le 27 juillet 1214, des armées levées par le roi de France Philippe Auguste, le roi d’Angleterre Jean sans Terre et l’empereur germanique Otton IV se rencontrent et s’affrontent près de Lille dans une bataille, à la fois combat et jugement de Dieu, dont le roi capétien sort vainqueur. Sur cet événement, qui ne dura pas plus de quelques heures, Georges Duby a écrit en 1973 un livre qui, depuis, figure parmi les classiques de l’historiographie française et européenne et a lui-même contribué au « mythe » Bouvines, un mythe déjà orchestré, aussitôt après la victoire, par les chroniqueurs au service des Capétiens.

800 ans après, que reste-t-il de cette journée et comment les historiens doivent-ils aujourd’hui la considérer ? Une guerre franco-allemande, la première a-t-on pu autrefois écrire, dont le souvenir fut remobilisé dès les premiers affrontements de 1914 ? Une guerre franco-anglaise, prélude de la Guerre dite de Cent Ans ? Une guerre européenne qui voit le triomphe de Philippe Auguste et l’avènement de la « grant monarchie de France » ? Mais « Bouvines » a-t-il vraiment existé, ainsi que Georges Duby en posait déjà la question, et la construction légendaire n’a-t-elle pas à ce point dépassé l’événement qu’elle en a obscurci pour des siècles le sens et la « vérité » ?

Huit siècles plus tard, des historiens français et allemands ont été convoqués pour examiner à nouveaux frais cette journée. Qui furent en réalité les combattants réunis sur le champ ? Selon quelles logiques et fidélités se sont-ils battus ? Quels furent les enjeux géo- politiques, à l’échelle de tout l’Occident, de ce combat ? Comment et pourquoi, pour ainsi dire dès le lendemain de la bataille, les chroniqueurs se sont emparés de l’événement ? Comment son souvenir a-t-il rejoué notamment au cœur des relations entre la France et l’Allemagne ? Telle sont, entre autres, les questions auxquelles répondent les sept contributions, en français et en allemand, rassemblées dans ce recueil, éveillant en écho des interrogations qui n’ont perdu aucune actualité malgré le décalage du temps : pourquoi verser son sang ? comment établir les règles du jeu de la guerre et de la paix ? à quoi tient finalement le sort, heureux ou malheureux, des armes ? En savoir plus

EHESS
CNRS

flux rss  Les actualités

Autour de Roger Chartier : « La main de l'auteur et l'esprit de l'imprimeur »

Sous la présidence de Florent Brayard, Patrick Boucheron (Université Paris I-Panthéon-Sorbonne), Daniel Fabre (EHESS-LAHIC) et Christian Jouhaud (EHESS-CRH) animeront le prochain Lundi du CRH autour des questions soulevées par ce livre en présence de l’auteur.

Lire la suite

Les psychogéographies d'Opicino

jeudi 3 décembre 10h

Lire la suite

Découverte des outils SIG

Elle s’adresse à tous (enseignants, chercheurs, étudiants…), sensibilisés ou interpellés dans leurs travaux de recherches par des questions liées à l’espace, au temps autour de données thématiques quelque soient les champs d’application. Mesurer, comprendre, décider, communiquer sont les grands fondements sur lesquels reposent un SIG.

Lire la suite

Autour de l'« Histoire des sciences et des savoirs »

À l’occasion de la parution de l’Histoire des sciences et des savoirs sous la direction Dominique Pestre, le Centre Alexandre Koyré est heureux de vous inviter à un débat.

Lire la suite

Administration :

190-198, avenue de France - Bureau 530
F. - 75 244 Paris Cedex 13

Tél. (33) 01.49.54.23.00
Fax (33) 01.49.54.26.86.

Recherche :

2, rue Vivienne, 75002 Paris

Tél.  (33) 01.47.03.84.36
Fax (33) 01.47.03.84.39.