Etudiants |

Collège doctoral franco-allemand Paris-Berlin

Un collège doctoral franco-allemand a été établi entre l'EHESS (Paris) et l'Université Humboldt (Berlin) en octobre 2006 en réponse à un appel d'offre lancé par l’Université Franco-Allemande de Sarrebruck (UFA) pour favoriser le rapprochement entres les écoles doctorales françaises et allemandes. Financé par l'UFA, le collège ainsi mis en place réunit dans un réseau les doctorants et les enseignants-chercheurs de l’EHESS du côté français et de la Humboldt-Universität du côté allemand, en partenariat avec le Frankreichzentrum de l’université libre de Berlin et le Wissenschaftszentrum Berlin für Sozialforschung. Le Gahom, par l'intermédiaire de Pierre Monnet et de Jean-Claude Schmitt, a été directement impliqué dans l'élaboration et la réalisation du projet et plusieurs doctorants du GAHOM participent à ce programme de mobilité et de formation à la recherche dans un contexte international.
Inséré dans l'unique école doctorale pluridisciplinaire de l’EHESS et dans les Graduiertenkollegs des diverses institutions berlinoises, le collège franco-allemand entend développer une activité biculturelle, binationale et bilingue de formation à la recherche privilégiant les approches comparées et le croisement des disciplines de l'histoire à l'histoire de l'art, de la littérature et de la civilisation aux sciences sociales humaines considérées dans leurs traditions respectives et sur la longue durée de leurs objets, du Moyen Âge à l'époque contemporaine.

Le financement accordé par l'UFA consiste en des aides à la mobilité des doctorants pendant les phases de séjour dans le pays partenaire et dans le financement de rencontres et d'ateliers permettant le dialogue scientifique entre les porteurs de projet et les doctorants afin de mieux rapprocher les structures de la formation à la recherche et d'intensifier les échanges scientifiques entre les écoles doctorales.

Les thèmes du collège depuis 2006 :

  • « La dynamique des représentations dans la formation de la modernité européenne » (2006-2009) ;

  • « Construire les différences : l’histoire comme objet et comme représentation » (2010-2012) ;

  • « Construire les différences II : structure – ordre social – communication » (2013-2015).

Inscriptions :

Le site du collège doctoral franco-allemand EHESS/Humboldt Universität de Berlin est consultable à l’adresse http://www.differences-differenzen.eu/?cat=3&lang=fr

Tout doctorant intéressé peut soumettre sa candidature à l’un des enseignants-chercheurs du projet : http://www.differences-differenzen.eu/?page_id=137&lang=fr

Étudiants du Gahom ayant participé au collège doctoral franco-allemand :

  • Aude-Marie CERTIN, thèse sous la co-direction de P. MONNET et de J.-Cl. SCHMITT : Paternité et société en Allemagne à la fin du Moyen Âge.

  • Morwenna COQUELIN, thèse sous la co-direction de P. MONNET et de J.-M. Moeglin (Paris IV-Sorbonne) : Ville, territoire et Empire : logiques et identités territoriales entre Hesse et Thuringe à la fin du Moyen Âge.

  • Philippe CORDEZ, thèse en co-tutelle soutenue en 2010, sous la direction de J.-Cl. SCHMITT et de H. BREDEKAMP (Humboldt-Universität) : Les trésors d’église en France et en Allemagne au Moyen Âge.

  • Eric HOLD, thèse en co-tutelle sous la direction de J.-Cl. SCHMITT et de H. BREDEKAMP (Humboldt-Universität) : La narration visuelle dans la sculpture romane.

  • Vanina KOPP, thèse soutenue en 2013 sous la direction de J.-Cl. SCHMITT et de N. BULST (Université de Bielefeld) : Le roi et les livres. Collection, utilisation et fonction de la bibliothèque royale à la cour parisienne au bas Moyen-Âge.

  • Louise MILLION, thèse sous la co-direction de J.-Cl. SCHMITT et de M. MAGNIEN (Paris III-Sorbonne Nouvelle) : Voir avec Rabelais. Étude d'un imaginaire animal à la croisée des (esth)ét(h)iques médiévales et humanistes.

  • Elisabeth RUCHAUD, thèse soutenue en 2011, sous la direction de J.-Cl. SCHMITT : La représentation du Saint Sépulcre, dans les images, l'architecture, les rituels et l'exégèse. Fin du IXe début du XIIe siècle.

  • Anna RYKOUNOVA, thèse en co-tutelle sous la direction de Jean-Claude SCHMITT et de Horst WENZEL (Humboldt-Universität) : La gestuelle amoureuse dans la poésie lyrique allemande et française et dans les images au Moyen Âge.

EHESS
CNRS

flux rss  Les actualités

Autour de Roger Chartier : « La main de l'auteur et l'esprit de l'imprimeur »

Sous la présidence de Florent Brayard, Patrick Boucheron (Université Paris I-Panthéon-Sorbonne), Daniel Fabre (EHESS-LAHIC) et Christian Jouhaud (EHESS-CRH) animeront le prochain Lundi du CRH autour des questions soulevées par ce livre en présence de l’auteur.

Lire la suite

Les psychogéographies d'Opicino

jeudi 3 décembre 10h

Lire la suite

Découverte des outils SIG

Elle s’adresse à tous (enseignants, chercheurs, étudiants…), sensibilisés ou interpellés dans leurs travaux de recherches par des questions liées à l’espace, au temps autour de données thématiques quelque soient les champs d’application. Mesurer, comprendre, décider, communiquer sont les grands fondements sur lesquels reposent un SIG.

Lire la suite

Autour de l'« Histoire des sciences et des savoirs »

À l’occasion de la parution de l’Histoire des sciences et des savoirs sous la direction Dominique Pestre, le Centre Alexandre Koyré est heureux de vous inviter à un débat.

Lire la suite

Administration :

190-198, avenue de France - Bureau 530
F. - 75 244 Paris Cedex 13

Tél. (33) 01.49.54.23.00
Fax (33) 01.49.54.26.86.

Recherche :

2, rue Vivienne, 75002 Paris

Tél.  (33) 01.47.03.84.36
Fax (33) 01.47.03.84.39.